Voici les futurs leaders de la production ovocole canadienne


Rencontrez l’avenir de la production ovocole canadienne. Ces dix hommes et femmes formidables sont les participants de cette année au Programme des jeunes producteurs des Producteurs d’œufs du Canada. Au cours de l’année, ils exploreront en profondeur l’industrie qu’ils chérissent. Nous avons dressé leur portrait, ici à producteursdoeufs.ca. Voici quelques-unes de nos citations préférées concernant leur passion pour la production :

1. Matt Vane, Chilliwack (Colombie-Britannique)

Sur les opportunités de la production ovocole :

« Le monde des œufs m’a bien traité… tu peux travailler à ton propre rythme quand tu es producteur agricole. Il y a une grande variété de tâches, et c’est ce que j’aime. »

Conseil aux jeunes producteurs :

« Je leur dirais de construire de façon intelligente, et de construire en vue de la croissance. Soyez conscient de ce que vous faites, et impliquez-vous dans l’industrie. C’est bon de savoir vers quoi l’industrie se dirige. Alors, je les encouragerais à faire ce que j’ai fait. »

2. Nathaniel Visser, comté de Barrhead (Alberta)

Sur le soin de ses poules :

« Je me sens responsable de mes animaux. Il est important pour moi de veiller à leur bien-être. »

Sur son amour pour la production ovocole :

« J’aime surtout le style de vie. Tu vas à ton propre rythme. Tu peux suivre un projet du début à la fin. Tu fais tes propres heures et tu suis ton propre horaire. »

3. Will McFall, Lyn (Ontario)

Sur les œufs naturellement bons :

« Les œufs sont nourrissants et abordables. Notre travail améliore la vie des gens. Ce que nous faisons fait du bien. »

4. Andrew Packham, Dunnville (Ontario)

Sur les technologies et les techniques changeantes :

« Plus on avance, plus ça s’améliore pour les poules et pour ceux qui travaillent avec elles. »

5. Julie Morin, St-Bernard-de-Michaudville (Québec)

Sur les joies d’être une productrice d’œufs :

« J’aime savoir que je contribue positivement à la société et c’est de nourrir les gens avec un produit qui est parfait. Quand tu produis des œufs, tu peux toujours te dire : Je fais quelque chose de bien aujourd’hui. »

6. Justin Dunphy, Keswick (Nouveau-Brunswick)

Sur le travail avec la famille :

« Bien des gens croient qu’il est facile de travailler avec les membres de sa famille, mais en réalité ça ne l’est pas toujours. Ta famille va te pousser et tu ne peux pas vraiment te laisser aller. »

7. Blake Jennings, Masstown (Nouvelle-Écosse)

Sur la tradition familiale :

« C’est bien de maintenir la tradition familiale. Je ne pourrais pas imaginer faire autrement. »

Sur le travail avec son père :

« Je l’aime sans réserve. On se dispute, mais on passe à travers! J’adore ce que je fais et le chemin que j’ai choisi. »

8. Cory Cox, Maitland (Nouvelle-Écosse)

Sur la ferme familiale dont il héritera un jour :

« Je peux être fier du fait qu’un jour, tout ça va me revenir. Peu de gens ont la chance de travailler vers un tel but. »

9. Thomas DeLong, New Germany (Nouvelle-Écosse)

Sur le changement et l’avenir :

« Je veux fonder une famille, diriger l’entreprise et offrir ma contribution à l’industrie. Je sais que l’industrie est en train de changer, et je sais que j’ai un rôle à jouer dans la réalisation de ces changements … produire de la nourriture pour les gens, c’est très valorisant. »

10. Stephanie Simmons, Summerside (Île-du-Prince-Édouard)

Sur le devoir :

« Ma famille travaille cette terre depuis toujours, et je crois fermement que c’est quelque chose que je dois laisser à la prochaine génération. J’ai donc l’impression que c’est mon devoir d’être plus impliquée dans cet aspect de l’entreprise … l’agriculture prend beaucoup de place dans ma vie. »