Voici comment nous empêchons les œufs de casser


L’aventure de l’œuf de la ferme à votre table prend moins de cinq jours. Quoi de plus simple? Toutefois, quand on y songe, on réalise que ce n’est pas une mince affaire. Si un parcours de moins de cinq jours est bien court pour passer de la ferme à la fourchette, celui-ci est truffé de possibilités où un œuf pourrait se casser. Voilà qui soulève une question que la plupart d’entre nous ne se sont jamais posée : comment un œuf passe-t-il de la ferme à l’épicerie sans se casser en chemin?

Premièrement, un œuf est bien plus résistant qu’on ne le croit. Un article publié dans le Journal of the Royal Society Interface a établi que les œufs possèdent une résistance à la compression de 100 lb1. Ainsi, si vous tenez un œuf le long de son axe entre les paumes de vos mains et que vous pressez, vous constaterez qu’il est pratiquement impossible de casser celui-ci. La nature fait bien les choses : la forme ovoïde de l’œuf est naturellement résiliente.

Cependant, nous savons tous ce qui arrive lorsqu’on échappe ou frappe un œuf. Une force concentrée appliquée sur une petite surface de l’œuf suffit à le casser.

De ce fait, il est essentiel de protéger les œufs – ce qui n’est pas une tâche facile parmi les diverses étapes de la collection, l’expédition, le nettoyage et l’emballage. Pour ce faire, nous manipulons les œufs avec la plus grande douceur, et ce, à chaque étape du processus. Une fois l’œuf pondu, celui-ci est emporté lentement, mais sûrement, vers l’entreposage au moyen d’un convoyeur souple. Au poste de classement, les œufs sont nettoyés avec des brosses à récurer très délicates. Du début à la fin, tout est conçu de façon à traiter les œufs avec toute la douceur nécessaire.

Malgré tous ces bons soins, il arrive parfois que des œufs se cassent. C’est alors que le poste de classement s’avère des plus utiles. Au Canada, les œufs sont évalués à un poste de classement afin d’être répartis selon différentes catégories. Les œufs de catégorie A – qui ont une coquille intacte – sont destinés à la vente en magasin et termineront leur parcours dans votre réfrigérateur.

La boîte à œufs même est conçue de façon à protéger les œufs. Breveté par un Canadien en 1918, les créneaux de la boîte à œufs sont conçus pour amortir les chocs et protéger les œufs fragiles durant leurs déplacements. Auparavant, on transportait les œufs dans des paniers et ceux-ci arrivaient rarement intacts à destination. Près d’un siècle plus tard, nous utilisons toujours cette innovation canadienne pour transporter les œufs de façon sécuritaire du magasin à votre maison2.

Bien des décennies plus tard, ce design novateur contribue toujours à ce que vos œufs de grande qualité produits localement arrivent en un morceau dans votre cuisine. Ainsi, votre œuf ne cassera qu’une seule fois : lorsque vous aurez décidé de le déguster!