Voici les articles préférés de nos lecteurs en 2017


Nous avons gagné beaucoup de terrain en 2017. Les œufs demeurent un aliment important pour le Canada, et offrent une façon délicieuse, polyvalente et nutritive pour les Canadiens de déguster les protéines dont ils ont besoin pour profiter au maximum de leurs journées. L’industrie ovocole contribue de façon soutenue à l’économie grâce à la gestion de l’offre, et les producteurs sont fiers de pouvoir redonner à leurs communautés.

En guise de rétrospective, nous souhaitons partager avec vous les cinq articles de 2017 les plus lus sur notre blogue à producteursdoeufs.ca. Chacun raconte une partie de notre histoire. Alors, sans plus tarder, voici nos cinq articles les plus populaires de l’année :

5 : Producteurs de génération en génération depuis 1761

Ils font partie d’une des plus longues lignées de familles agricoles au Canada. En 1761, ils déménagent dans la vallée de l’Annapolis et s’installent sur une concession de terre qu’ils exploitent encore aujourd’hui. Faites la connaissance des Newcombe et découvrez le récit d’une ferme exploitée par dix générations d’une même famille, qui a vu passer la Confédération, deux guerres mondiales et plus de 250 ans d’histoire canadienne.

4 : Un seul Canada, des douzaines de cultures et encore plus de façons de cuisiner avec les œufs

Le Canada avait bien des raisons de s’enthousiasmer en 2017 — après tout, il s’agissait du 150e anniversaire de la Confédération du pays. C’est le moment idéal de célébrer les nombreuses et diverses cultures qui composent ce grand pays, ainsi que les multiples façons délicieuses dont celles-ci préparent les œufs.

3 : Pour quelles raisons l’ALENA est-il important pour les producteurs d’œufs canadiens?

Cette année, l’avenir incertain de l’ALENA a fait les manchettes après que l’administration américaine a annoncé son intention de renégocier cet accord trilatéral entre le Canada, le Mexique et nos voisins du Sud. Nous surveillons de près le processus de renégociation, car celui-ci pourrait avoir des répercussions sur les producteurs d’œufs canadiens. Nous sommes heureux de constater l’intérêt qu’a suscité cet article, car il s’agit d’une situation complexe et toujours en évolution.

2 : Avant et après la gestion de l’offre : pourquoi le système fonctionne pour tout le monde

Le système de gestion de l’offre procure de nombreux avantages aux consommateurs et aux producteurs. Il y a deux époques dans l’histoire de la production d’œufs au Canada : avant et après la gestion de l’offre. Avant la gestion de l’offre, les producteurs d’œufs étaient à la merci des grossistes et de la fluctuation des prix; il n’y avait aucune garantie de stabilité. De nos jours, la gestion de l’offre a considérablement renforcé le secteur – les communautés canadiennes peuvent compter sur un approvisionnement constant d’œufs frais, produits localement, et les producteurs jouissent d’une meilleure stabilité… ce qui est toujours une bonne chose.

1 : Chasse aux idées fausses : les œufs, le cholestérol et vous

Peu d’idées fausses ont été aussi tenaces et répandues que celle-ci : œufs = cholestérol. Cette perception est imputable à des recherches scientifiques dépassées ainsi qu’à une incompréhension générale du type de cholestérol que renferment réellement les œufs. Bref, nous avons fait éclater cette idée fausse et vous pouvez connaître le fin mot de l’histoire en cliquant ici.

La communauté des producteurs d’œufs du Canada est constituée de gens dévoués qui font la fierté et la force de notre pays — nous sommes ravis de partager avec vous leurs histoires et nous sommes impatients de voir ce que 2018 nous réserve!