Innovation exceptionnelle dans le secteur des œufs


Jour après jour, les agriculteurs canadiens utilisent les technologies les plus récentes et les plus avancées pour gérer leurs exploitations et produire des aliments de haut qualité pour la population canadienne. Comme n’importe quelle industrie qui s’efforce de toujours faire mieux, nous évoluons constamment et recherchons des moyens de progresser. Nos producteurs appuient de manière proactive des travaux de recherche qui façonnent l’avenir de la production d’œufs au Canada grâce à une série de projets et de partenariats. L’honorable Lawrence MacAulay, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, a récemment mis en lumière l’un de ces projets durant sa tournée pancanadienne « Agriculture canadienne en croissance » : la technologie d’imagerie hyperspectrale Hypereye.

Les œufs canadiens sont utilisés de diverses façons. La plupart sont consommés, mais d’autres sont mis à profit dans le domaine médical ou la production de vaccins. La nouvelle technologie d’imagerie hyperspectrale Hypereye, mise au point par des chercheurs de l’Université McGill et soutenue par les Egg Farmers of Ontario, permettra à l’industrie de déterminer la meilleure façon d’utiliser un œuf, dès le jour où il est pondu. Il s’agit d’un formidable bond en avant pour l’industrie.

Le président des Producteurs d’œufs du Canada, Roger Pelissero (à droite), offre au ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Lawrence MacAulay (au centre,) et au député Chris Bittle un aperçu des activités de son exploitation avicole.

Le 3 juillet dernier, le ministre MacAulay s’est rendu à St. Ann’s, en Ontario, où réside le président des Producteurs d’œufs du Canada, Roger Pelissero. À la ferme avicole familiale de M. Pelissero, le ministre MacAulay a annoncé un investissement de 844 000 $ en appui au projet de recherche novateur Hypereye.

Cet investissement permet le développement continu de la technologie Hypereye, qui façonnera l’avenir de la production d’œufs au Canada. En plus d’accroître l’efficacité des couvoirs canadiens et de révolutionner l’industrie canadienne des œufs, ces travaux de recherche présenteront des avantages au-delà des frontières canadiennes puisqu’ils auront une incidence mondiale.

De gauche à droite : Le député de St. Catharines, Chris Bittle; le député de Niagara-Centre, Vance Badawey; le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Lawrence MacAulay; le président des Producteurs d’œufs du Canada, Roger Pelissero; et le petit Noah, producteur d’œufs en devenir.

« Le gouvernement a fait un pas important quant au soutien de l’innovation dans le secteur canadien des œufs », a affirmé Roger Pelissero, président des Producteurs d’œufs du Canada. « Cet investissement dans la recherche de pointe offre de nouvelles technologies et de nouveaux processus qui aideront à améliorer et à renforcer continuellement l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement en œufs, au Canada et dans le monde entier. »

L’arrêt à la ferme de M. Pelissero n’était qu’une étape de la tournée pancanadienne « Agriculture canadienne en croissance » du ministre MacAulay, qui vise à célébrer le rôle de l’agriculture au Canada. Et il y a tant à célébrer! L’agriculture génère plus de 110 milliards de dollars du produit intérieur brut du Canada. Les Canadiens travaillant dans le secteur de l’agriculture sont plus nombreux que dans toute autre industrie manufacturière au pays1.

La technologie d’imagerie hyperspectrale n’est qu’une façon parmi tant d’autres permettant aux producteurs d’œufs du Canada d’améliorer leurs pratiques et d’innover. Nous sommes en train d’établir une industrie de classe mondiale dont tous les Canadiens peuvent être fiers.