Partir sur la bonne voie : les bienfaits à long terme de l’exercice pour la santé des os


La santé des poules est une considération importante pour les producteurs d’œufs puisque divers problèmes peuvent se poser au cours de la vie d’une poule. Des os sains sont particulièrement importants pour veiller à ce que les poules restent fortes, notamment parce que l’ostéoporose et les fractures du bréchet peuvent poser des problèmes importants pour les poules dans tous les types de systèmes de logement. Pour contrer de tels problèmes de santé des os, de récents travaux de recherche menés par la Dre Tina Widowski ont examiné les effets de l’exercice dans l’élevage des poulettes.

La recherche du Dre Widowski a montré qu’en donnant aux poules l’occasion de faire de l’exercice dans l’environnement de la volière d’élevage, on améliorait la santé des os et l’on augmentait la masse musculaire des poulettes, ce qui produisait des bienfaits supplémentaires à vie pour la santé des os chez les poules pondeuses adultes.

Webinaire présenté par les Producteurs d’œufs du Canada. Ce webinaire a eu lieu le 30 mai 2017, de 12 h à 13 h, heure normale de l’Est. La version vidéo est disponible ci-dessous.

Au sujet de la chercheuse

Tina Widowski est professeure à l’Université de Guelph et dirige la Chaire de recherche des Producteurs d’œufs du Canada en bien-être de la volaille. À titre de scientifique, elle se spécialise dans le bien-être des animaux et s’intéresse à la façon dont le logement et la gestion des animaux de ferme influent sur leur bien-être. Dotée d’une formation en comportement et en physiologie, elle a recours à un juste équilibre de mesures pour tenter de comprendre comment les animaux perçoivent l’environnement dans lequel nous les gardons et notre façon de les traiter, et comment ils réagissent. Ses démarches de recherche vont de l’étude des préférences des animaux et de leur motivation de reproduire des comportements naturels, à l’évaluation du bien-être au moyen de mesures de la forme physique et de la santé.

Elle a étudié divers sujets comme l’endocrinologie de la construction du nid chez les truies, les réactions comportementales des poules à différents systèmes d’éclairage, l’ontogénie de l’alimentation et de l’ingestion d’eau chez les porcelets, et la motivation des bains de poussière et de la nidification chez les poules pondeuses. Son groupe de recherche s’est attaqué à des questions difficiles comme le transport et la manipulation des porcs de marché et les méthodes d’euthanasie des porcelets et de la volaille. Son objectif est de déterminer comment nous pouvons harmoniser les systèmes agricoles à la biologie comportementale des animaux afin d’élaborer les meilleures pratiques de soins aux animaux.

Cliquez ici pour en savoir plus sur les programmes de recherche des POC.