Demandez à un producteur d’œufs


Bienvenue à notre tout nouvel article de questions et réponses intitulé Demandez à un producteur d’œufs! Cette nouvelle rubrique reviendra de façon régulière.

Dans cette première édition, nous rencontrons Stephanie Nanne, une productrice d’œufs de septième génération établie à Perth, en Ontario. Stephanie a baigné dans le milieu de la production d’œufs depuis sa naissance. Sa famille a contribué à lui inculquer une grande éthique de travail ainsi que des valeurs auxquelles elle adhère au quotidien avec ses poules.

Comme Stephanie élève maintenant sa propre famille sur la ferme familiale, elle est ravie de savoir que ses enfants connaîtront eux aussi le même sentiment d’accomplissement que procure la vie sur une ferme ovocole. Il va sans dire que Stephanie est passionnée de production d’œufs et heureuse de fournir un produit dont elle est extrêmement fière.

Depuis combien de temps êtes-vous productrice d’œufs et comment en êtes‑vous venue à participer à l’exploitation familiale?

J’ai grandi sur la ferme de mes parents et j’ai commencé à ramasser les œufs à l’âge de 8 ans. Ça faisait partie des corvées à faire sur la ferme, mais j’ai toujours préféré m’occuper des tâches liées au poulailler.

Même si j’étais la plus jeune, j’étais plus rapide pour ramasser les œufs que mes frères et sœurs. J’ai toujours aimé le poulailler et le fait de travailler avec ma famille. Je suivais mon père partout, et le poulailler était l’un de mes endroits favoris.

J’ai terminé mes études universitaires en 2012 et je travaille à temps partiel à la ferme depuis ce temps!

Quels sont quelques-uns des défis particuliers reliés à la production d’œufs au Canada?

Je dirais que la biosécurité a constitué un défi au cours des quelques dernières années. Probablement pas seulement au Canada, mais partout; nous devons continuellement mettre à jour nos mesures de biosécurité et trouver de nouvelles façons de les améliorer.

Cependant, je crois que la perception du public constitue un défi plus grand encore – j’aimerais tellement que les gens comprennent mieux notre réalité et ce que nous faisons réellement sur notre ferme. Les gens voient des choses sur Internet qui ne sont pas nécessairement vraies ou qui ne sont pas représentatives de la production d’œufs au Canada. Nous avons ici des normes qui sont bien plus élevées que dans d’autres pays. C’est probablement le plus grand défi auquel nous sommes confrontés.

À quoi ressemble le travail avec des poules? Devez-vous apprendre à connaître et à vous adapter à leurs comportements?

Ce sont des oiseaux timides de nature, alors on doit éviter les bruits forts. L’essentiel est de conserver les mêmes habitudes et de ne pas les surprendre; il faut leur donner de l’eau et de la nourriture selon une routine établie et veiller à ne pas les déranger.

J’aime les poules; elles ont un bon tempérament et même leur propre personnalité. Lorsqu’on entre dans le poulailler au petit matin, on peut les entendre se parler entre elles.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui envisage une carrière en production ovocole?

Je leur conseillerais de profiter des avantages du réseau dans le domaine de la production d’œufs. Mon mari et moi avons beaucoup aimé pouvoir compter sur le réseau de soutien en place – pas seulement celui des Producteurs d’œufs du Canada, mais aussi celui constitué par les autres producteurs et les représentants d’entreprises. Ils sont toujours prêts à nous aider rapidement; il suffit d’un simple coup de fil pour les joindre.

Je recommande d’en tirer parti, parce qu’il y a toujours quelque chose de nouveau à apprendre, et il y a toujours quelqu’un qui est prêt à nous l’enseigner.

J’ai eu la chance de faire partie du programme destiné aux jeunes producteurs des Producteurs d’œufs du Canada – il y avait des activités tout au long de l’année, avec au moins un producteur de chaque province. J’ai pu y rencontrer des producteurs des quatre coins du pays, et c’était une occasion formidable d’en apprendre davantage sur le fonctionnement des fermes ou des divers domaines de l’industrie. Chacun avait un système de production différent et ce fut une belle expérience pour moi d’apprendre d’eux.

Il y a également de nombreux avantages au système de gestion de l’offre. Ce système est formidable pour nous qui sommes des producteurs de petite ou de moyenne taille. Celui-ci nous donne une plus grande assurance et nous permet de constater la stabilité de l’industrie. Comme nous venons de fonder notre famille, il est rassurant pour nous de connaître cette stabilité sur le plan des revenus.

Avec la gestion de l’offre, nous avons toujours un endroit où vendre notre produit sans devoir nous soucier de sa commercialisation. L’industrie veille à mettre la barre haute grâce aux normes élevées en matière de soins des animaux, de la qualité des produits, et ainsi de suite.

Pourquoi êtes-vous fière d’être une productrice d’œufs canadienne?

C’est facile : j’adore le fait de produire un produit sain, abordable et de bonne qualité. Les gens peuvent acheter nos œufs n’importe où et ils sont frais.

J’aime aussi le fait de travailler avec ma famille, de prendre soin de nos poules, et de produire un produit que je suis fière de vendre. Je suis fière de pouvoir dire que c’est moi qui l’ai produit.

Nous remercions Stephanie d’avoir partagé avec nous son histoire. Demeurez à l’affût de la prochaine édition de Demandez à un producteur d’œufs à venir bientôt!