Les producteurs d’œufs aident un organisme caritatif à nourrir les enfants du monde


Le Dr Andrew Simone est un homme qui va droit au but: Près d’un milliard de personnes à travers le monde manquent de nourriture, dit-il, mais la plupart des Canadiens n’en sont pas conscients.

Lui, par contre, a vu la faim de près. En tant que médecin, il a vu les effets de la malnutrition sur la santé : maladie, cécité, arrêt de croissance prématuré, développement retardé. On n’oublie pas ces choses-là, dit-il. Surtout chez les enfants.

Voilà pourquoi, avec son épouse Joan, il a décidé de dédier sa vie aux enfants mal nourris du monde au moyen d’un organisme qu’ils ont fondé, Canadian Food For Children.

Les Producteurs d’œufs du Canada travaillent avec le couple Simone depuis plus de 30 ans. Cette collaboration a réussi à améliorer la vie de milliers et peut-être même des millions d’enfants à travers le monde.

FullSizeRender

Ce partenariat témoigne du pouvoir de l’œuf – et de l’engagement des Producteurs d’œufs du Canada envers la responsabilité sociale, entre autres en encourageant le développement d’un secteur agricole durable et contribuant au bien-être d’autrui.

Depuis 1982, les Producteurs d’œufs du Canada ont fait don au programme d’environ 16 tonnes de poudre d’œufs par année, soit l’équivalent de 1,27 million d’œufs.

La poudre d’œufs se transporte facilement et il est facile de l’apprêter.

Et sa valeur nutritive est inestimable.

« Les œufs sont une excellente source de protéine », note le Dr Simone, en ajoutant que beaucoup d’enfants n’ont pas accès à d’autres sources de protéines, dont la viande, le poisson ou le fromage, qui sont nécessaires à la croissance et à la formation des muscles.

En plus, les œufs contiennent des gras qui sont absolument nécessaires à l’absorption par le corps de plusieurs vitamines essentielles. Par exemple, dit-il, une carence en vitamine A est la cause principale de cécité parmi les enfants du monde; les enfants qui peuvent régulièrement manger des œufs sont en mesure d’absorber la vitamine A et sont ainsi moins susceptibles à la cécité.

Le Dr Simone explique également que 80% des pauvres manquent de fer et de manganèse dans leur régime; or les œufs contiennent justement ces deux minéraux importants.

« Pour les personnes mal nourries, les œufs offrent un apport nutritif précieux, dit le Dr Simone. Et ce qui est bien, c’est que les gens aiment en manger. J’ai souvent vu des pauvres heureux de manger des œufs ».

L’engagement du couple Simone envers les enfants du monde est profond.

Ils ont fondé l’organisme après que Mère Teresa leur ait demandé personnellement d’utiliser leurs contacts pour envoyer de la nourriture en Tanzanie et en Éthiopie. Pas la peine d’envoyer de l’argent, avait-elle expliqué, car il n’y avait pas de nourriture à acheter sur place. Ce qu’il fallait, c’était des aliments nutritifs et faciles à transporter en grandes quantités.

À partir de sa base à Mississauga, en Ontario, Canadian Food for Children collabore avec des partenaires comme les Producteurs d’œufs du Canada pour envoyées des denrées alimentaires essentielles à une vingtaine de pays, là où les besoins sont les plus pressants. Chaque année, on expédie l’équivalent de 350 conteneurs pleins d’aliments et de produits essentiels.

L’organisme distribue la nourriture via un réseau d’églises et de missionnaires. Canadian Food for Children ne compte aucun salarié; tout le travail est fait bénévolement. Le couple Simone a même fait un vœu de pauvreté.

Le Dr Simone est très reconnaissant envers les Producteurs d’œufs du Canada, un collaborateur de la première heure.

« Nous aimons bien les Producteurs d’œufs, dit-il. Ils nous ont toujours encouragés, et ils ont toujours fait preuve de bonté à notre égard ».

Et sa reconnaissance ne se limite pas à la nourriture.

Il explique que les œufs ont une valeur symbolique qui va au-delà du simple repas : Ils rappellent aux pauvres du monde qu’ils n’ont pas été oubliés.