Les producteurs d’œufs sont déçus de l’Accord commercial de partenariat transpacifique global et progressiste


OTTAWA, le 25 janvier 2018 – Les producteurs d’œufs canadiens sont déçus suite à l’annonce de mardi au sujet de l’Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP) qui ne protège pas l’avenir des fermes ovocoles du Canada. Fait important à souligner, cet Accord frappe aussi durement les consommateurs qui désirent et s’attendent à des œufs frais, de haute qualité et produits localement.

« Le dénouement de l’Accord du PTPGP apporte des défis difficiles pour les producteurs d’œufs canadiens, leurs collectivités et plusieurs fermes et entreprises qu’ils soutiennent », de dire Roger Pelissero, président des Producteurs d’œufs du Canada. Une fois l’Accord pleinement mis en œuvre, les producteurs d’œufs canadiens auront perdu le droit de produire près de 291 millions de douzaines d’œufs, un supplément de 19 millions de douzaines d’œufs étant ajoutées chaque année suite à la phase initiale de mise en œuvre. La valeur totale de l’Accord commercial signifie une perte d’environ 1 milliard de dollars en revenus pour les familles agricoles.

« Nos producteurs contribuent de façon importante au système alimentaire du Canada, au dynamisme des collectivités rurales et satisfont le désir des consommateurs urbains pour des aliments produits localement. Les concessions accordées dans le PTPGP auront une incidence sur les quelques 1 000 fermes ovocoles familiales du Canada », ajoute M. Pelissero.

Alors que les Producteurs d’œufs du Canada reconnaissent les bienfaits du PTPGP pour le Canada et l’économie en général, il y avait peu de raisons justifiant que le Canada concède l’accès aux marchés convenu à l’origine en octobre 2015 lorsque les États-Unis faisaient toujours partie de l’entente.

Les Canadiens préfèrent de loin les œufs canadiens, près de neuf sur dix étant d’accord ou relativement d’accord qu’il est important que les œufs qu’ils achètent soient produits au Canada. L’augmentation additionnelle de la quantité convenue d’importations signifie que les Canadiens achèteront plus d’œufs et de produits d’œufs importés qu’ils considéreraient normalement comme étant frais et locaux.

Compte tenu de la gravité de ce dénouement entourant le PTPGP, les Producteurs d’œufs du Canada incitent le gouvernement à accélérer son travail sur des mesures d’atténuation. Nous devons travailler en étroite collaboration pour diminuer l’incidence de cet Accord sur nos producteurs, nos consommateurs et notre aptitude à produire et à livrer les produits canadiens qu’ils désirent, auxquels ils s’attendent et qu’ils apprécient.

Au sujet des Producteurs d’œufs du Canada

Maintenant dans leur cinquantième année comme organisation agricole de premier plan, les Producteurs d’œufs du Canada ont pour mandat de gérer l’offre pour les œufs à l’échelle nationale et promouvoir leur consommation, tout en veillant aux intérêts des producteurs d’œufs réglementés de tout le pays. Pour en savoir plus, veuillez visiter producteursdoeufs.ca.