Cinq champions qui carburent aux œufs


Pour les athlètes de classe mondiale, l’appétit pour la victoire vous fait sauter du lit chaque matin. Les œufs aident les compétiteurs à gagner en leur fournissant le carburant dont ils ont besoin pour réaliser les meilleures performances. Ils regorgent de protéines, de fer et de 14 vitamines et nutriments importants—une combinaison gagnante.

Nous allons vous montrer cinq grands athlètes canadiens qui comptent sur la puissance des œufs pour obtenir la nutrition dont ils ont besoin. C’est un aliment parfait pour ceux et celles qui aiment faire de l’exercice, et ces icônes canadiennes en sont la preuve vivante :

Mitchell Islam, patineur artistique de danse sur glace olympique

Mitchell Islam est une moitié du duo de danse sur glace qui a représenté le Canada aux Jeux olympiques d’hiver de 2014 à Sotchi.1 Sa partenaire Alexandra Paul et lui ont remporté plusieurs médailles durant leur carrière sur le circuit du patinage artistique.

Mitchell a déjà donné au Toronto Star un aperçu de son régime. À sept heures, il débute sa journée avec un sandwich aux œufs poêlés—deux œufs avec fromage, tomates et mayonnaise, accompagnés d’un verre de jus d’orange glacé.2

Patrice Bergeron, hockeyeur de la LNH

Fierté de L’Ancienne-Lorette, Québec, Patrice Bergeron a été appelé par un commentateur « livre pour livre… le meilleur joueur de hockey de la LNH ».3 Il a remporté trois fois le trophée Selke comme meilleur attaquant défensif de la ligue4, alors qu’il est l’un des rares joueurs de l’histoire à avoir gagné un Championnat mondial junior, une médaille d’or olympique et une coupe Stanley.5 Ça fait beaucoup de victoires—et avec quel carburant Patrice remporte-t-il ses victoires? Un jour, le Toronto Star lui a demandé ce qu’il prenait pour déjeuner et—sans surprise—il mangeait une bonne « omelette… on ne peut pas se tromper avec ça! »6

Stephanie Labbé, gardienne de but

Avec une liste impressionnante de médailles à son actif, Stephanie Labbé est une étoile sur la scène du soccer canadien. Elle a fait ses débuts olympiques aux Jeux olympiques de 2016 à Rio de Janeiro, où a elle accordé seulement quatre buts dans une série de parties qui ont mené le Canada à la médaille de bronze.7 Le dimanche matin, il n’y a rien de mieux pour cette athlète que du granola/müesli, du yogourt, du café… et, bien sûr, des œufs.8

Valérie Grenier, skieuse alpine

Valérie est une superstar en ascension. Elle s’est classée troisième au Championnat mondial junior, en slalom géant, et elle est en route pour être aspirante aux Olympiques de 2018 et 2022.9 Mais, ce qui a été des plus intéressants pour nous est le fait que Valérie a grandi sur une ferme de production d’œufs. Selon elle, « le travail sur une ferme est dur mais gratifiant. Vous connaîtrez des défaites, mais vous ne devez jamais lâcher ». C’est un conseil qu’elle a porté en elle en tant qu’athlète, mais ce n’est pas la seule chose qu’elle ait apprise sur la ferme. Elle a appris à aimer les œufs. D’expliquer Valérie : « Je commence toujours la journée avec deux œufs parce qu’ils sont les meilleurs, contenant 6 grammes de protéines de haute qualité et 14 nutriments importants. C’est un aliment simple, délicieux et nutritif qui me donne de l’énergie toute la journée ».10

Hayley Wickenheiser, la « Gordie Howe féminine »

Elle est quatre fois médaillée d’or olympique, et Wayne Gretzky lui-même l’a qualifiée de « Gordie Howe féminine ».11 Elle est la légende du hockey Hayley Wickenheiser, meneuse de tous les temps au chapitre des points avec l’équipe nationale féminine du Canada (168 buts, au cas où vous en douteriez).12 Cette championne aime beaucoup les œufs. « Les œufs font partie intégrante de mon alimentation, dit-elle, comme athlète de haute performance et aussi dans mon rôle de maman. »13

Êtes-vous un(e) athlète qui aime les œufs ? Nous serions heureux de lire votre histoire— gazouillez-nous, à @eggsoeufs, et dites-nous combien les œufs font carburer votre succès.