Cinq carrières auxquelles vous n’auriez pas pensé dans l’industrie des œufs


Lorsque vous dégustez un produit nutritif comme des œufs canadiens, vous demandez-vous combien de personnes travaillent pour amener cet aliment de la ferme à votre table? L’industrie canadienne des œufs soutient un grand éventail d’emplois, des emplois qui pourraient vous être totalement étrangers!

Des classificateurs d’œufs aux vétérinaires, vous pourriez être surpris par la variété des emplois valorisants qui aident à maintenir la prospérité dans l’industrie des œufs au Canada.

Classificateur d’œufs

Ici, on parle de contrôle de la qualité! Ce travail exige beaucoup d’attention et un grand souci du détail.

Le travail des classificateurs touche le tri et le classement des œufs par calibre, couleur, condition et poids. Les classificateurs doivent principalement prendre trois facteurs en considération pour s’assurer que les œufs répondent à la norme de la catégorie A : l’état de la coquille, la position du jaune et la taille de la cellule d’air à l’intérieur de la coquille.

Les postes de classement sont enregistrés auprès de l’Agence canadienne d’inspection des aliments et, bien qu’une partie du travail soit toujours réalisé manuellement, les classificateurs tirent parti des technologies novatrices et s’adaptent à de nouveaux équipements lorsque ceux-ci deviennent disponibles sur le marché.

Économiste agricole

Lorsqu’on tient compte de la popularité des œufs à l’échelle du Canada, il devient clair qu’un examen des données de la production des œufs est nécessaire pour mieux comprendre et estimer les tendances du marché, la production et les prévisions.

C’est à ce moment que l’économiste agricole entre en jeu.

L’économiste agricole étudie et analyse l’offre, la demande, les coûts de production, les prix et les tendances à la consommation. Il doit souvent se concentrer sur un domaine d’expertise en particulier, comme les systèmes de production et d’élevage, les politiques, les marchés, l’alimentation ou l’économie agricole. Qu’il soit exercé à partir d’un bureau ou d’une ferme, ce rôle exige de déterminer quels sont les problèmes et d’en analyser les relations en tirant parti d’une compréhension pratique des liens d’information qui existent dans l’industrie agroalimentaire.

Vétérinaire aviaire

Certains vétérinaires se spécialisent dans la volaille et travaillent avec des producteurs de partout au pays pour veiller à la bonne santé des poules. Ces spécialistes réalisent des examens de routine, observent le comportement des troupeaux, travaillent à la prévention et au traitement des maladies, administrent les vaccins, observent la qualité des œufs et recommandent des régimes nutritionnels. Chaque jour est différent pour ces vétérinaires qui sont passionnés par le bien-être des animaux. Pour obtenir plus d’informations sur la vie quotidienne d’un vétérinaire, lisez l’article sur Mike, le « vété-poulet ».

Nutritionniste aviaire

La tâche d’un nutritionniste aviaire est de s’assurer que l’alimentation des poules est équilibrée en nutriments pour favoriser une bonne santé et une croissance adéquate, tout en leur permettant de produire des œufs. Ils doivent travailler avec les producteurs pour veiller à ce que les poules aient un régime alimentaire composé de grains, de protéines, de matières grasses, de vitamines et de minéraux.

En plus de leurs tâches régulières à la ferme, les nutritionnistes peuvent également travailler dans différents environnements : dans un laboratoire, dans un bureau ou chez un fabricant d’aliments pour animaux par exemple. Ils peuvent également poursuivre leur travail dans un environnement de recherche ou d’enseignement, et même travailler en collaboration avec des vétérinaires et d’autres professionnels de la volaille.

Inspecteur régional

Le rôle d’un inspecteur consiste à effectuer des inspections à la ferme; ils vérifient les inventaires de poules et font la promotion des normes les plus élevées en matière de sécurité alimentaire et de soins des animaux.

Ce rôle exige de fortes habiletés pour les communications interpersonnelles puisque les inspecteurs interagissent chaque jour avec plusieurs personnes différentes. Les inspecteurs doivent être attentifs et avoir un grand souci du détail. Ils doivent en outre bien connaître le Programme national de soins aux animaux ainsi que le programme Propreté d’abord – Propreté toujoursMC.

La vente d’œufs canadiens est en croissance depuis les dix dernières années, il n’est donc pas étonnant que cette industrie puisse soutenir un si grand nombre de carrières. Qui sait quelles opportunités passionnantes l’avenir de la production d’œufs pourrait proposer!