Une jeune productrice albertaine poursuit une carrière d’infirmière tout en travaillant à la ferme familiale


Voici le troisième d’une série de portraits de jeunes producteurs d’œufs. Il s’agit tous de jeunes leaders du Programme national des jeunes producteurs des Producteurs d’œufs du Canada.

Carline Schuring

Barrhead, Alberta

On dit que les jours se suivent, mais ne se ressemblent pas lorsqu’on exploite une ferme, et cet énoncé s’applique parfaitement à la vie de la productrice d’œufs Carline Schuring. En effet, celle-ci poursuit une carrière d’infirmière tout en travaillant à la ferme familiale près de Barrhead, en Alberta.

Ayant grandi à la ferme de ses parents, Rick et Beatrice Visser, Carline a quitté le bercail après ses études secondaires pour aller étudier en soins infirmiers à l’Alberta University. Toutefois, la principale intéressée affirme n’avoir jamais vraiment quitté la ferme. « Je revenais régulièrement à la maison et j’y travaillais les fins de semaine, l’été et pendant la période des récoltes. »

Après avoir terminé ses études en soins infirmiers, Carline est revenue à Barrhead. Depuis les quatre dernières années, elle partage son temps entre la ferme familiale et le Barrhead Healthcare Centre, un hôpital rural dans le nord de l’Alberta où la jeune infirmière œuvre tant à l’urgence qu’au service de maternité ou de médecine générale, selon les besoins.

Son poste à temps partiel à l’hôpital ainsi que la culture de travail par quart au cœur de la profession infirmière offrent à Carline la souplesse nécessaire pour effectuer les tâches du moment à la ferme. L’exploitation de la famille Visser compte 24 000 poules pondeuses et 2 400 acres de cultures de blé, de canola et de petits pois. Carline peut donc emballer des œufs avant de partir pour un quart de travail, ou aider à la récolte après des journées de travail à l’hôpital. « Ce n’est pas quelque chose que j’avais prévu », remarque-t-elle, « mais les soins infirmiers s’harmonisent bien au travail à la ferme. »

Daniel, le mari de Carline, exploite la ferme de sa belle-famille en compagnie du frère de Carline, Nathaniel. Bien que l’avenir de la famille Schuring n’est pas encore tout tracé, Carline entrevoit un avenir prometteur pour elle et son mari dans l’industrie ovocole.

C’est justement parce que Carline pense à l’avenir qu’elle a choisi de représenter les Egg Farmers of Alberta en 2019 dans le cadre du Programme national des jeunes producteurs offert par les Producteurs d’œufs du Canada. Le programme lui a été chaudement recommandé tant par son mari que par son frère, lesquels ont tous deux participé à celui-ci dans le passé.

Carline reconnait la valeur du réseautage et des relations nouées entre elle et ses collègues des quatre coins du pays grâce à ce programme. « Mon mari et les participants de l’année dernière sont devenus les meilleurs amis du monde », déclare-t-elle en riant. « Ils se parlent régulièrement. »

Elle voit aussi le programme comme une occasion unique d’en apprendre davantage sur l’industrie, d’acquérir de nouvelles compétences et de dénicher de nouvelles idées qu’elle pourra appliquer à la ferme familiale.