Une toute première étude en Amérique du Nord explore l’état de santé du plumage des pondeuses


Le plumage joue un rôle important chez les pondeuses, en ce qu’il les aide à réguler leur température corporelle et à se déplacer dans leur environnement. C’est pourquoi les producteurs d’œufs canadiens jugent important de maintenir le plumage de leurs pondeuses en santé en réduisant ou en éliminant les dommages causés à celui-ci.

Afin de mieux comprendre les conditions qui contribuent au picage des plumes au sein des troupeaux, des chercheurs de l’Université de Guelph ont mené la toute première étude sur les dommages causés aux plumes chez les pondeuses en Amérique du Nord. Au moyen d’enquêtes et d’examens, les chercheurs ont relevé les facteurs qui causent des dommages aux plumes et ont créé un guide pour aider les producteurs à favoriser un plumage en santé chez leurs pondeuses.

« Si nous continuons à faire un suivi et poursuivons cette recherche, nous pourrons vraiment aller au fond des choses et essayer de trouver le genre de stratégies de gestion que les producteurs peuvent utiliser pour aider à prévenir ou à réduire le picage des plumes au sein de leurs troupeaux », affirme Mme van Staaveren, chercheuse postdoctorale à l’Université de Guelph.

Écoutez les chercheurs de l’étude dans notre vidéo :

Apprenez-en davantage sur les résultats de ce projet en lisant notre résumé de la recherche.