COVID-19 : Outils, ressources et dernières nouvelles

Un jeune producteur de la Colombie-Britannique investit dans un avenir dans la production d’œufs


Voici le premier d’une série de portraits de jeunes producteurs d’œufs. Il s’agit tous de jeunes leaders du Programme national des jeunes producteurs des Producteurs d’œufs du Canada.

Jared de Dood

Grindrod, Colombie-Britannique

Pendant qu’il travaillait à Fort McMurray, en Alberta, après l’école secondaire, Jared de Dood a investi dans un terrain de 27 acres adjacent à la ferme laitière de sa famille dans la vallée de l’Okanagan, à Grindrod, en Colombie-Britannique. Quelques années plus tard, en 2017, cet investissement dans des terres agricoles s’est transformé en une nouvelle entreprise de production d’œufs grâce au Programme d’aide au démarrage de nouveaux producteurs d’œufs de BC Egg.

Jared confie qu’il a toujours su qu’il voulait être agriculteur. « Quand j’étais en Alberta, je voulais toujours retourner sur la ferme », se souvient-il. « Chaque fois que j’avais du temps libre, je revenais à la maison travailler à la ferme; je m’occupais dans les champs. » Après quatre ans en Alberta, il est rentré en Colombie-Britannique pour revenir travailler à la ferme familiale. Voulant développer sa propre entreprise dans l’industrie agricole, il a vu une possibilité dans la production d’œufs. Il a élaboré un plan d’affaires, a présenté une demande de participation au Programme d’aide au démarrage de nouveaux producteurs d’œufs de BC Egg et, à sa grande surprise, il a eu la chance d’être sélectionné. Il s’est immédiatement mis au travail pour monter sa nouvelle entreprise et la mettre en opération.

Étant nouveau dans la production d’œufs, il se souvient qu’il a compté sur les gens de l’industrie pour l’aider à déterminer la meilleure façon de bâtir son entreprise. « Leur soutien a été incroyable », affirme-t-il. Les producteurs d’œufs de partout dans la province étaient prêts à lui offrir des conseils, à lui faire visiter leurs fermes, et le personnel de BC Egg a été disponible pour répondre à toutes ses questions. « J’ai fini par choisir trois fermes qui m’ont plu et j’ai combiné leurs meilleures caractéristiques pour concevoir ma ferme idéale. »

Huit mois plus tard, Jared accueillait son premier troupeau de 3 200 poules qu’il élèvera en liberté. Il a construit son poulailler en prévoyant de l’espace pour l’agrandir. Il a actuellement 4 500 poules et dispose d’une capacité d’aller jusqu’à 7 000 poules. Comme il voit la possibilité d’une activité à long terme dans la production d’œufs, Jared dit qu’il pense déjà à l’endroit où il pourrait construire un deuxième poulailler sur sa propriété. « J’ai assez d’idées pour les 20 prochaines années », déclare-t-il.

Producteur d’œufs de première génération, Jared est également producteur laitier de troisième génération dans la ferme que ses grands-parents ont mise sur pied en 1968. Il travaille en collaboration avec ses parents, John et June, et son frère, Curtis. Ensemble, ils s’occupent de 110 vaches laitières et de 275 acres de terre cultivée. La famille en est aux premiers stades d’un plan de relève agricole, mais Jared fait remarquer qu’ils sont « tous sur la même longueur d’onde, ce qui est génial ». Bien que Jared et Curtis aient l’intention de reprendre conjointement la ferme laitière, chacun continuera à exploiter sa propre entreprise : Jared assurant la croissance de sa production d’œufs, son frère Curtis dirigeant une concession d’équipement agricole.

Jared est un promoteur passionné de l’industrie des œufs et a agi comme bénévole lors de certains événements. Il a participé à la Pacific National Exhibition et à la Chilliwack Fair, où BC Egg présente une exposition de poules. Dans le cadre du parrainage des Easter Seals Camps par BC Egg, il a aidé à servir le déjeuner aux enfants et à leur apprendre comment les œufs sont produits. « J’aime répondre à toutes les questions, et cela me plaît bien de m’éloigner de la ferme à l’occasion », déclare-t-il.

Comme prochain projet, Jared représentera BC Egg dans le Programme national des jeunes producteurs des Producteurs d’œufs du Canada en 2020. Il a entendu parler du programme par d’anciens participants et explique qu’il n’allait pas rater cette occasion lorsqu’il a été invité à y participer. Ce qui l’enthousiasme le plus du programme, c’est d’avoir l’occasion de rencontrer d’autres jeunes producteurs et d’autres producteurs provenant de différents milieux et possédant une variété de connaissances sur l’industrie. « Je suis curieux de savoir comment chacun exerce son métier de producteur partout au Canada », conclut-il.