Pourquoi je m’intéresse aux questions commerciales


Levi Hofer Producteur d’œufs de l’Alberta Levi est un producteur d’œufs de 3e génération de Lethbridge, en Alberta. Il est le vice-président des Producteurs d’œufs de l’Alberta et un participant au programme des jeunes agriculteurs des Producteurs d’œufs du Canada.

Dès mon réveil le matin jusqu’au moment où je ferme les yeux en fin de journée, je pense aux œufs. Vous voyez, l’agriculture fait partie de ma famille depuis des générations. Notre ferme est située à l’est de Lethbridge en Alberta et nous sommes agriculteurs depuis l’établissement de notre colonie en 1924.

J’ai commencé à travailler à la ferme dans le poulailler quand j’avais environ 7 ans où je recueillais des œufs à la main après l’école. J’aimais beaucoup me trouver dans le poulailler et cela malgré les corvées.

J’aimais bien écouter le gloussement des poules, et veiller à ce qu’elles aient assez de nourriture et d’eau. Chaque soir, mon grand-père qui a aujourd’hui 90 ans me demandait combien d’œufs j’avais recueillis. Quand je lui répondais joyeusement, ses lèvres se recourbaient en un sourire chaleureux.

Maintenant, bien des années plus tard et toujours avec mon grand-père, m’occuper des poules et offrir un produit frais et nutritif m’apporte un sentiment de fierté chaque jour.

Comme mes responsabilités sont devenues de plus en plus importantes à la ferme et que j’ai assumé de nouvelles fonctions, j’ai appris davantage sur le fonctionnement et l’industrie. Aujourd’hui, je suis le directeur de notre exploitation d’œufs et j’ai pris en charge le rôle de vice-président des Producteurs d’œufs de l’Alberta.

Il y a quelques semaines, on m’a fait part du blogue Pourquoi les producteurs d’œufs s’intéressent aux questions commerciales. Après l’avoir lu, j’ai été inspiré à réfléchir davantage sur ce que signifie le commerce international pour notre ferme et notre industrie.

Les Producteurs d’œufs du Canada, comme moi, ont une importante histoire de commerce à partager. Nous opérons sous une politique intérieure appelée gestion de l’offre. Grâce au régime de la gestion de l’offre, les agriculteurs suivent un ensemble de règles qui permettent d’assurer un approvisionnement constant d’œufs frais et de haute qualité aux Canadiens et aussi, que les producteurs touchent un juste revenu.

La gestion de l’offre comporte des avantages tant pour les consommateurs que les agriculteurs canadiens. Les consommateurs obtiennent des produits locaux, tandis que le système assure une stabilité chez nous. Cela permet à d’autres secteurs agricoles de poursuivre des opportunités commerciales. En raison de cette stabilité, les agriculteurs comme moi peuvent continuellement réinvestir dans leurs fermes et redonner à leurs collectivités.

Quand il était temps de rénover et de rééquiper notre poulailler l’année dernière, nous avons décidé d’installer un système de logements aménagés à la fine pointe pour nos poules pondeuses. Cet investissement a été possible parce que je peux compter sur un revenu régulier de notre exploitation ovocole — et maintenant, notre opération est plus efficace et viable.

En bref, donc, la gestion de l’offre est une bonne histoire. C’est mon histoire. Et, c’est la raison pour laquelle je m’intéresse aux questions commerciales!