Passer au contenu principal

Les quatre avantages de la gestion de l’offre pour l’agriculture canadienne


La production d’œufs est un secteur stable et dynamique au Canada depuis des décennies. Cette réussite est due en grande partie à notre système unique de gestion de l’offre. Ce système encadre l’industrie agricole canadienne en établissant chaque année une cible de production afin qu’elle produise suffisamment d’œufs locaux pour répondre à la demande intérieure.

Pour les Canadiens, la gestion de l’offre permet un approvisionnement constant en œufs frais, locaux et de haute qualité.

Pour les producteurs, ce système est synonyme de revenu juste et stable. Ils peuvent alors plus facilement investir pour améliorer leurs installations, mieux soigner les animaux et contribuer à la protection de l’environnement.

En outre, la gestion de l’offre permet de renforcer les collectivités rurales en créant des emplois stables avec un revenu fiable. Pour Bruce Muirhead, ces nombreuses retombées positives représentent les « effets d’entraînement de la gestion de l’offre ».

Le professeur Bruce Muirhead est titulaire de la Chaire de recherche en politique publique des Producteurs d’œufs du Canada à l’Université de Waterloo. Dans le cadre de ses travaux, M. Muirhead évalue les politiques alimentaires au Canada et partout dans le monde. Il n’hésite pas à utiliser les qualificatifs « génial et canadien » pour décrire notre système de gestion de l’offre. Ce système simple, mais astucieux nécessite la collaboration de l’ensemble de l’industrie et donne des résultats remarquables depuis les années 1970.

Voici donc quatre façons dont la gestion de l’offre stimule le dynamisme de l’industrie agricole canadienne :

La gestion de l’offre fait correspondre l’offre à la demande

Selon l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, « la sécurité alimentaire existe lorsque tous les êtres humains ont, à tout moment, un accès physique et économique à une nourriture suffisante, saine et nutritive leur permettant de satisfaire leurs besoins énergétiques et leurs préférences alimentaires pour mener une vie saine et active».

Le système canadien de gestion de l’offre favorise la sécurité alimentaire en stabilisant la production alimentaire et en contribuant à prévenir les perturbations et les chocs dans la chaîne d’approvisionnement.

Depuis le début de la pandémie de COVID-19, le système de gestion de l’offre permet aux Canadiens d’avoir un accès fiable aux œufs produits ici, indépendamment de l’instabilité des marchés mondiaux. Malgré l’incertitude, le système a continué de fonctionner en arrière-plan pour assurer un approvisionnement sûr de l’une des sources de protéines les plus demandées et polyvalentes.

La gestion de l’offre favorise la souveraineté alimentaire

La pandémie continue de mettre sous pression les sociétés et les économies du Canada et des autres pays. Ces perturbations ont incité les Canadiens à voir les chaînes d’approvisionnement d’un œil nouveau et ont mis en lumière l’importance d’une offre nationale forte en produits locaux. C’est particulièrement vrai en ce qui concerne la nourriture.

La souveraineté alimentaire est « le droit des peuples à une alimentation saine et culturellement appropriée produite avec des méthodes durables». Le système de gestion de l’offre reflète la conception canadienne de souveraineté alimentaire puisqu’il mise sur les aliments locaux, la stabilité pour les producteurs et les consommateurs, et un secteur agricole respectueux de l’environnement.  

En ces temps d’incertitude, la gestion de l’offre est essentielle, car elle protège et favorise la souveraineté alimentaire, grâce à plus de 1200 familles de producteurs qui produisent des œufs frais et nutritifs dans l’ensemble du pays.

La gestion de l’offre renforce l’économie canadienne

Pas moins de 93 % des Canadiens estiment qu’il est important que les œufs, les viandes, les produits laitiers et les fruits et légumes soient produits au Canada3. De la production alimentaire à la création d’emplois, le secteur agricole offre une base solide sur laquelle bâtir une économie nationale dynamique.

En achetant des œufs produits localement, les Canadiens soutiennent des fermes familiales en zone rurale la plupart du temps. Des études ont montré que les exploitations familiales en système de gestion de l’offre contribuent grandement à la stabilité de l’économie rurale. En effet, elles ajoutent 1,3 milliard $ au produit intérieur brut du Canada, tout en générant d’importants recettes fiscales pour les gouvernements fédéral et provinciaux4.

Pendant la pandémie, la gestion de l’offre a permis de soutenir les économies rurales du pays. Les producteurs ont été en mesure de maintenir en poste leurs employés vivant en milieu rural, tout en encourageant les petites entreprises locales comme les cabinets de vétérinaires, les concessionnaires de machines agricoles et les fournisseurs d’aliments pour animaux.

La gestion de l’offre mobilise à la fois les économies locales et le commerce international

La gestion de l’offre sert de pierre d’assise aux familles agricoles et aux milieux ruraux, tout en soutenant les économies locales et le commerce international. Tandis que les autres secteurs subissent les aléas de l’instabilité sur les marchés internationaux, les industries soumis à la gestion de l’offre jouent un rôle de stabilisateur au sein de l’industrie agricole canadienne.

Lorsque les prix chutent, les producteurs de produits destinés à l’exportation en ressentent fortement les contrecoups. En revanche, les agriculteurs dans les secteurs soumis à la gestion de l’offre (comme les producteurs d’œufs) continuent de jouir d’un revenu stable. Grâce à la constance et à la prévisibilité qu’offre ce système, les producteurs sont en mesure d’offrir des emplois stables, d’acheter des biens et services auprès d’entreprises de la région, et d’encourager des initiatives locales.

Quand le prix des produits de base repart à la hausse à l’échelle mondiale, les agriculteurs exportateurs peuvent compter sur une économie nationale dont le dynamisme a été maintenu grâce aux secteurs encadrés par la gestion de l’offre. La relation complémentaire entre les secteurs axés sur l’exportation et les industries soumises à la gestion de l’offre profite à l’ensemble de l’économie canadienne.

Pour en savoir plus sur le système de gestion de l’offre et sur le grand impact de notre petit œuf sur l’économie canadienne, visionnez la vidéo ci-dessous :


1 Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture

2 Wittman & Desmarais, 2012

3 Canada, Farmer Survey, November 2022

4 Kevin Grier Market Analysis and Consulting Inc., 2019