Le mentorat est la clé du succès d’un nouveau producteur d’œufs manitobain


Voici le cinquième d’une série de portraits de jeunes producteurs d’œufs. Ce sont tous de jeunes leaders du Programme national des jeunes producteurs des Producteurs d’œufs du Canada.

David Michiels

Holland, Manitoba

David Michiels se souvient du moment où il a reçu l’appel des Manitoba Egg Farmers l’informant qu’il était le gagnant du tirage au sort du programme New Entrant Draw visant à aider les producteurs à bien commencer leur carrière dans l’industrie.

« Je n’en croyais pas mes oreilles », se remémore-t-il. « Je ne savais même pas que le tirage avait lieu ce jour-là et j’ai donc passé la journée en état de choc. »

David a grandi à la ferme familiale près de Holland, au Manitoba, et a poursuivi des études en agriculture à l’Assiniboine Community College. Il a eu l’idée de postuler au programme après s’être intéressé à la production d’œufs grâce à des voisins qui venaient de construire un nouveau poulailler.

« Ils n’avaient que des choses positives à dire de la production d’œufs », explique-t-il. David a donc soumis son nom au tirage du programme pour producteurs débutants des Manitoba Egg Farmers et a appris que sa candidature avait été retenue en novembre 2015.

David affirme que le soutien et l’encadrement de producteurs d’œufs manitobains bien établis lui ont été d’un grand secours lorsqu’il a envisagé de bâtir son propre poulailler. « Tout le monde s’est montré très serviable… les gens m’accueillaient avec plaisir dans leurs poulaillers et répondaient à toutes mes questions. »

L’exploitation de David a donc été mise sur pied en moins d’un an et compte actuellement 6 500 poules dans un poulailler au système de colonies enrichies bâti sur un terrain adjacent à la ferme familiale. Il a construit son poulailler en laissant suffisamment d’espace pour élargir ses activités, ce qu’il espère faire dès que l’occasion se présentera.

Outre la production d’œufs, David et son frère Brian cultivent des céréales et élèvent un troupeau de bovins de race Red Angus.

David et sa femme Erin, qui travaille à l’extérieur en tant que travailleuse sociale, ont aussi deux enfants : Sam, 4 ans, et Sophie, 1 an. Ses enfants adorent le mode de vie agricole et ne se font pas prier pour ramasser des œufs dans le poulailler et faire un tour de tracteur.

Lorsqu’on lui demande quels conseils il donnerait à ceux qui souhaitent suivre son exemple et devenir producteurs d’œufs, il ne tarit pas d’éloges pour le mentorat. « N’ayez pas peur de poser des questions et de demander de l’aide. Trouvez un mentor qui saura vous guider et vous apprendre les rouages de l’industrie. »

C’est grâce aux conseils de l’un des mentors de David, sa voisine Kate Van Deynze-Fleming, si ce dernier a choisi de participer en 2019 au Programme national des jeunes producteurs offert par les Producteurs d’œufs du Canada. Pour David, ce programme constitue une excellente occasion d’échanger avec d’autres producteurs d’œufs et d’ainsi acquérir de précieuses connaissances. « Je veux en savoir davantage sur le fonctionnement du système de production d’œufs, déclare-t-il, surtout en ce qui a trait aux répercussions du commerce sur notre industrie. »